L'histoire des bérets et leur utilisations

L'histoire des bérets et leur utilisations

Un béret universelle

Initialement conçu pour couvrir les têtes masculines, le béret est de plus en plus appréciépar les femmes qui l'adoptent. Les femmes ont adopté le béret pour sa forme qui est en effet très pratique pour les grands cheveux. Il cachera alors votre tête sous sa forme incurvée et laissera vos cheveux tomber à l'extérieur, attachés ou non.
Il vous permettra de montrer votre tête tout en gardant allure et caractère.

Le bérets basques, pour un style décontracté et chic

Grâce à son allure intemporelle et après avoir été tour à tour apprivoisé par le cercle des artistes, le béret se voit de plus en plus porté par femmes et hommes. Depuis la nuit des temps ce béret offre un look décontracté et chic avec un style bohème ou vintage depuis 2010. Située quelque part entre le képi et la casquette plate, elle porte ainsi le puissant héritage du style militaire et le charme de la simplicité.

Le béret casquette

Avec sa forme large et incurvée, elle s'accorde très bien aux visages ronds. Sur les visages fins, nous vous conseillons de l'incliner sur le côté afin de ne pas ressembler à un champignon !
"Il s'accorde très bien avec un visage rond"
Il est idéal sur vos vêtements simples ou plus sophistiqués, avec un jean ou un costume, et pour des occasions aussi variées que des réunions formelles ou frivoles, des promenades ou des sorties plus organisées... Faites-lui confiance et confiez-lui la finalisation de votre look pour un résultat moderne et vintage.

Le célèbre Newsboy béret que l'on reconnais facilement, et qui est souvent représenté comme le couvre chef des distributeur de journaux à New York pendant la Révolution Industrielle. Le Newsboy est libre et joyeux, parfois rebelle, facile à vivre et polyvalent. Il suit la trajectoire de votre look et réaffirme la valeur de votre apparence.

Par la suite, s'affranchissant de la classe ouvrière, il est adopté par des classes plus aisées dont les membres l'arboraient fièrement lors de leurs loisirs sportifs. Ce sont d'ailleurs elles qui ont largement contribué à le propulser sur le devant de la scène. Et puis voici le couvre-chef qui change complètement de cliché pour être désormais associé à des styles élégants et raffinés et toujours avec beaucoup d'énergie.

Suivant le chemin du jeune vendeur de journaux, le chapeau de journaliste est idéal, original et surtout universel.

Aujourd'hui, l'histoire de cette casquette si particulière déteint sur cet accessoire de mode complet presque uniquement par sa polyvalence, sa diversité et sa pluralité. On prend autant de plaisir à apprécier ses innombrables couleurs et matières que ses divers usages pour l'été, l'hiver et les occasions mitigées.

Les bérets sont des pièces de mode très fortes. Le plus simple est alors de les combiner avec une tenue simple. Si vous voulez passer à la vitesse supérieure et être à l'aise avec son look profondément vintage, associez-le à une robe ou à une robe à fleurs, une robe à rayures, surmontée d'un perfecto par exemple.

Offrez-vous le béret de votre choix pour profiter du confort et du savoir-faire de nos professionnels.
Couvrez vous avec goût tout au long de l'année.


Aujourd'hui le béret français :

De forme plate ou bouffante, ce petit chapeau rond est plus qu'un couvre-chef. C'est une façon de penser, un trait de personnalité. Selon son positionnement sur la tête, le message revendiqué change :
- un béret centré signifie "je suis classique et je l'assume".
- sur un côté : "Je suis un artiste".
- et en cachant un front, on devient une fashionn victim.


Symbole de la France

Au même titre que la baguette ou le vin, le béret noir représente un emblème de la France et de son peuple. Depuis le XVIIIe siècle, il est considéré comme le couvre-chef des personnes créatives, des artistes tels qu'Auguste Rodin et Pablo Picasso.


Aujourd'hui encore, les touristes étrangers ont cette image stéréotypée du Français à vélo, en route pour acheter une baguette, portant un maillot rayé et un béret français, et buvant un verre de vin rouge. Ainsi, sa forme arrondie distinctive, sans bordures, et sa texture légère, soyeuse et souple, font de cet accessoire une icône "so Frenchy".


Béret français, originaire du Pays basque ?


Que nenni ! Comme le dit l'adage : " Lo berret qu'ei bearnés ! ". Le béret viendrait du Béarn, région située au pied des Pyrénées et frontalière de l'Espagne et du Pays Basque français. Le Béarn revendique d'être le berceau du béret. A l'époque, il était tricoté par des bergers béarnais, il sentait fortement le mouton et se rétrécissait dès qu'il pleuvait. Une tradition veut que les petits garçons de 10 ans reçoivent leur premier béret pour entrer dans le monde des adultes.

Cependant, cet accessoire doit son nom à Napoléon Bonaparte lors de la construction du palais de son épouse, l'impératrice Eugénie, à Biarritz puisque les ouvriers portaient ce couvre-chef. Depuis, l'expression "béret français" est passée dans l'imaginaire collectif.


Couvre-chef pour femmes et hommes

Souvent porté par les femmes à partir des années 1930, le béret est un accessoire de mode unisexe. C'est la célèbre couturière, Coco Chanel, qui l'a utilisé pour la première fois lors d'un défilé. Grâce à elle, les États-Unis découvrent ce nouveau chapeau et l'adoptent très rapidement.


Les hommes le portent également car même si vous ne portez pas de maillot rayé ou de victoire à boire, vous pouvez cependant arborer fièrement votre béret. Au printemps comme à l'automne, cet accessoire complète parfaitement votre look tout en vous protégeant du soleil ou du froid, lorsque ses vents sont glacés.


Depuis quelques années, le béret est réhabilité périodiquement dans le monde de la mode. La meilleure façon de le porter est donc d'associer et de dissocier les styles. N'attendez plus, découvrez notre collection de bérets français sur La Parisienne. Vous allez sûrement craquer pour l'un d'entre eux !

Retour au blog